Malgré d’intenses négociations entamées avec le Rayo Vallecano au début du mois de janvier, Gaël Kakuta (27 ans) n’a pas rejoint Amiens. Visiblement fâché par le comportement du milieu de terrain, le club espagnol a tout fait pour torpiller le transfert. Alors que les deux clubs étaient tombés d’accord autour d’un prêt avec option d’achat, et que le joueur s’était même déplacé en France, le Rayo fait des "erreurs de manipulation administratives" pour l’empêcher de partir. La suite est racontée par les Picards dans un communiqué ce vendredi.

« Les négociations se sont déroulées selon les faits suivants :

- Un accord verbal est trouvé lundi 28 janvier entre le Rayo Vallecano et l’Amiens SC concernant le prêt avec option d’achat de Gaël Kakuta, suite à des négociations engagées depuis le début de la période des transferts.

- Le 31 janvier à 23h28, le Rayo Vallecano envoie un contrat à l’Amiens SC, ne respectant pas l’accord verbal qui a eu lieu lundi entre les deux clubs. -Le 31 janvier à 23h40, le Rayo Vallecano envoie le contrat modifié à l’Amiens SC, mais non signé par le club espagnol.

- Le 31 janvier à 23h57, l’Amiens SC demande la signature du contrat par le Rayo Vallecano, qui a été signé et validé par l’Amiens SC, pour officialiser le transfert devant les instances internationales du football.

- Le Rayo Vallecano envoie le contrat signé le 1er février à 00h05, hors délai pour la validation du contrat de Gaël Kakuta à l’Amiens SC.

L’Amiens SC tient à exprimer sa déception quant à la non réalisation du transfert de Gaël, compte tenu des engagements pris par les différents partis mais reste optimiste sur l’issue positive de la saison 2018/2019, avec un effectif de qualité et prêt à tout pour obtenir son maintien. »