Amine Harit vit des heures très compliquées. Rentré au Maroc après l’élimination en Coupe du Monde, le milieu offensif a été impliqué dans un accident de voiture causant le décès d’un homme de 30 ans. Une procédure judiciaire a donc été ouverte mais l’AFP nous apprend ce lundi soir que l’audition du footballeur prévue ce jour a été repoussée.

En effet, des négociations ont été ouvertes avec les parents de la victime pour un tenter de trouver un arrangement amiable et financier. Si un accord intervient, cela mettra fin aux poursuites judiciaires et donc à une éventuelle peine. Pour cet homicide involontaire, Amine Harit risque entre 3 mois et 5 ans de prison mais la condamnation pourrait être doublée en cas de circonstances aggravantes comme un taux d’alcoolémie positif, un excès de vitesse ou une infraction au code de la route. Le joueur est soutenu par son club dans cette terrible épreuve.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10