Suite à l’affaire de la Quenelle, en décembre 2013, Nicolas Anelka avait choisi de s’exiler vers l’Inde. Chose qu’il n’avait pas finalement pu faire après les différentes procédures à son égard par la Fédération anglaise. Depuis, l’ancien Parisien est devenu directeur sportif d’une équipe algérienne, le NA Hussein Dey.

Mais, loin d’avoir mis sa carrière entre parenthèses, l’attaquant français serait, selon Sky Sports, enclin à disputer la deuxième saison de l’Indian Super League avec le Mumbai FC, lui qui avait disputé quelques matches lors du mini-championnat d’octobre à décembre dernier. « Nous sommes en train d’évaluer plusieurs options dont celle d’Anelka. Nous ferons une annonce dans les deux prochaines semaines », a déclaré Indranil Blah, le PDG du club.