Buteur malheureux contre son camp en finale de Coupe de France contre le Paris SG au Stade de France (0-1), le latéral droit du SCO Angers Issa Cissokho a avoué sa déception et sa frustration après cette défaite rageante et ce terrible coup du sort.

« C’est dur pour toute l’équipe, pour tous les Angevins. On avait matière à faire mieux, malheureusement, ça n’a pas été le cas. On encaisse un but sur coup de pied arrêté. Un coup du sort. C’est moi qui touche le ballon, il vient tellement vite que je n’ai pas le temps d’enlever ma tête. Mais voilà, c’est comme ça, c’est le football, c’est comme ça. C’est toujours frustrant de perdre à la 90e minute. On n’était pas loin des prolongations. Le coach m’a parlé, il m’a dit que c’était un coup du sort, que c’était comme ça. C’est le football. Quoiqu’il arrive, la vie continue », a lancé l’international sénégalais.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10