José Anigo s’est fait jeter du navire phocéen lors de la naissance du "Champions Project" de l’OM en 2016. Alors recruteur et basé au Maroc en tant que directeur du développement international pour le continent africain, l’ex-entraîneur de l’Olympique de Marseille (2001, 2004 puis entre 2013 et 2014) est désormais coach du Levadiakos en Grèce. Dans une interview accordée à L’Équipe, Anigo - vexé ou pas - a clairement montré son désintérêt pour le club de son cœur. Il a tourné la page.

« J’ai pris mon portable et effacé quasiment tous les numéros. Je ne voulais plus de liens avec les mecs de l’OM, entre autres, je ne parle avec personne, je me suis coupé de tout, je recommence ma vie. Je me fiche de ce que fait l’OM, même si ça reste une belle partie de ma vie. A un moment, je ne savais même pas combien le club était au classement. Qu’il marche ou pas, ça ne m’apporte pas plus de bonheur », a fustigé l’ancien joueur de l’Olympique de Marseille et de Nîmes Olympique.