Il y a deux semaines, Lionel Messi avait sorti la sulfateuse. Exclu de la petite finale de la Copa America contre le Chili (victoire 2-1 de l’Argentine) alors qu’il n’avait rien fait, l’attaquant de l’Albiceleste avait chargé l’arbitrage. Évoquant notamment une possible corruption des instances du football sud-américain, il est rentré dans le viseur de la CONMEBOL qui a lancé une enquête suite à ses propos.

La sanction de la confédération sud-américaine pouvant s’élever à deux années, la fédération argentine, l’AFA a tenu à réagir. Comme le rapporte la Nacion, Lionel Messi a présenté ses excuses en expliquant que ses propos sont intervenus sur le coup de la colère. Sa fédération a également fait appel de son carton rouge reçu contre le Chili qu’elle juge sévère. Elle estime également que les propos de Lionel Messi méritent un avertissement ou une amende.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10