Après 22 ans passés sur le banc d’Arsenal, Arsène Wenger a fait ses adieux aux Gunners. Une aventure marquée par les trophées, la saison des invincibles (2003-2004), mais aussi par une fin houleuse entre lui et les supporters. Le Daily Mail nous rapporte une information jusque là gardée secrète.

D’après le site anglais, une mise à jour de la biographie du technicien alsacien écrite par le journaliste John Cross, The Inside Story Of Arsenal Under Wenger, nous dévoile que ce dernier, en raison de la menace terroriste, avait avec lui un garde du corps personnel. Celui-ci était présent pour chaque match d’Arsenal, et ce durant les deux dernières années qui ont précédé le départ de l’ex-entraîneur de Monaco.