Si Arsenal a célébré Arsène Wenger qui coachait son dernier match avec les Gunners contre Huddersfield (1-0) cet après-midi, une autre personnalité du club a arrêté. Cette fois-ci définitivement. Arrivé du Werder Brême en 2011, Per Mertesacker s’est imposé comme un cadre du club londonien.

Défenseur marquant de la dernière décennie, il compensait son incroyable lenteur par une véritable science du placement. À son palmarès figure notamment une victoire lors de la Coupe du monde 2014 avec l’Allemagne. Il avait aussi atteint la finale de la Coupe UEFA en 2009 avec le Werder Brême contre le Shakhtar Donetsk (défaite 2-1 des Allemands).