Depuis son arrivée à Arsenal cet été, Chu-Young Park est loin d’être à son avantage, c’est le moins que l’on puisse dire. L’attaquant sud-coréen ne parvient pas à soutenir la comparaison avec la concurrence, et se retrouve au bout du banc des remplaçants.

Malgré tout, Arsène Wenger prend sa défense dans les colonnes du Daily Mail : « Ça a été compliqué pour lui parce que je ne lui ai pas donné sa chance. Et puis s’adapter à l’intensité du défi physique, ça demande du temps. Regardez Koscielny. La saison dernière, il était surpris. Là, il domine les débats, ça montre que ça prend du temps ». Reste que pour les supporters, les résultats doivent être immédiats.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10