Une semaine après Boubacar Sanogo, c’est au tour de Sylvain Monsoreau de remporter son procès face à l’AS Saint-Etienne. Le Conseil des prud’hommes a condamné ce lundi l’ASSE à verser plus de 180 000€ de rappel de salaire à son ex-défenseur Sylvain Monsoreau.

Pour autant, le défenseur, longtemps pensionnaire d’un loft chez les Verts, n’a néanmoins pas eu gain de cause par rapport à ses demandes de dommages et intérêts pour « préjudice professionnel et financier et pour harcèlement moral ».