Énormément critiqué en ce début de saison, par les supporters et par son président (qui avait avoué être déçu de sa recrue, Ndlr), Ricky van Wolfswinkel peut néanmoins compter sur le soutien indéfectible de son entraîneur, Christophe Galtier, qui l’a clamé au Club du Dimanche, sur beIN Sports. Interrogé sur le futur de ses attaquants et une possible arrivée d’un nouvel élément, l’ancien adjoint d’Alain Perrin réfute :

« Non je ne veux pas de recrue hivernale offensive, c’est catégorique. Pour Ricky, ça va venir au fur et à mesure. Il faut toujours un temps d’adaptation pour les grands attaquants (en interpellant Sonny Anderson et JPP, Ndlr). Il sort d’une saison blanche, c’est un joueur, il y a 13-14 mois était transféré du Portugal à l’Inter pour 13 millions d’euros. Il compte 33 matchs d’Europa League, pour 17 buts. Il a 25 ans, 90 buts marqués dans deux ou trois championnats. Il va lui falloir un peu de temps. Il a du faire avec une préparation tronquée par les blessures, un prêt qui a mis du temps à se faire, et puis l’arrivée d’un enfant il y a quelques jours. Je crois en lui, et en les autres joueurs. » Il n’y a plus qu’à !