Tout proche de faire signer le latéral gauche du Steaua Bucarest Iasmin Latovlevici et d’entretenir ainsi ses bonnes relations avec le club roumain depuis le transfert de Banel Nicolita, Saint-Etienne est tombé sur un os. Alors que l’agent du joueur annonçait il y a peu que «  tout était réglé », ne manquant « que la signature », il semblerait que ce dernier soit sur le point de tout faire capoter.

C’est le président du Steaua lui-même qui l’annonce et devrait vraisemblablement s’asseoir sur le million d’euros que devait lui rapporter le transfert de son défenseur. « S’il n’est pas parti à Saint-Etienne, c’est à cause de son agent. On va être obligé de le garder jusqu’à la fin de la saison. » Un coup dur pour les Stéphanois qui pensaient bien tenir là leur première recrue du mercato.