Prêté par Wolfsbourg à l’AS Saint-Etienne jusqu’à la fin de la saison, Paul-Georges Ntep (25 ans) a retrouvé du temps de jeu. Après quatre matches et un but marqué, l’ancien Rennais pourrait connaître son premier derby rhônalpin dimanche face à Lyon. Interrogé par Le Parisien, il en a profité pour revenir sur sa fracture du tibia qu’il a subie en juillet 2015 qu’il a vécu comme un frein dans sa carrière.

Ntep explique que l’opération lui a laissé quelques séquelles : « J’ai une tige de 30 cm dans chaque jambe. Un corps étranger que je dois garder toute ma carrière, pour aider à solidifier l’os. Le cerveau et le corps, ils les ressentent. Parfois, c’est dur. Mais là, j’ai besoin d’enchaîner. Ça remonte à deux ans maintenant, c’est derrière moi. »