Lorsque l’on parle d’identité de jeu, le style de Pep Guardiola est reconnaissable entre mille. Après avoir amené le FC Barcelone sur le toit de l’Europe, le coach espagnol fait aujourd’hui les beaux jours de Manchester City après une année compliquée passée à inculquer son style de jeu aux Citizens. Une philosophie qui n’apprécie pas son homologue de l’Atlético Madrid Diego Simeone.

« Ce sont des entraîneurs que je n’aime pas. C’est mon opinion. Je n’ai pas dit que je n’aimais pas Guardiola. Je n’aime pas l’entraîneur qui préfère se favoriser lui, son plaisir des yeux, plutôt que le club et l’équipe. Parce que c’est un club qui m’embauche. Je n’ai pas l’égocentrisme de me croire plus important que le club. Je me crois important si je fais les choses bien pour le club », a-t-il confié à L’Équipe.