Auteur d’un coup de tête sur Thiago Motta à l’issue du match PSG-Bastia (2-0), Brandão a été le triste héros de cette 2e journée de Ligue 1. Et le Brésilien peut craindre le pire au vu des images et des propos de son entraîneur Claude Makelele.

« Ce sont des infos que j’ai eu. Je suis arrivé sur le moment. Ce sont des choses que je n’ai pas vue. Je vais les examiner. C’est sûr que si c’est mon joueur qui a commencé, c’est indigne d’un joueur et on prendra des sanctions par rapport à ça », a déclaré le coach bastiais en conférence de presse.