Dans l’œil du cyclone ces derniers jours, après une colère qu’il aurait poussée dans le vestiaire du Bayern Munich face à son faible temps de jeu, James Rodriguez a notamment vu Lothar Matthaüs, légende du club et du football allemand, monter au créneau pour le critiquer dans les médias allemand : « James se sent offensé lorsqu’il n’est pas titulaire. Mais quand il l’est, il joue comme s’il ne faisait pas partie de l’équipe ».

Le gaucher colombien, buteur avec les Cafeteros contre les États-Unis jeudi soir (4-2), lui a répondu à l’issue de la rencontre. « Chacun a le droit de dire ce qu’il veut, de penser ce qu’il veut. Tout ça glisse sur moi », a-t-il lancé, relayé par le quotidien colombien El Tiempo. C’est dit.