La semaine dernière,Franck Ribéry avait déjà dû plaider coupable pour un accrochage avec le consultant de beIN Sports Patrick Guillou après la rencontre perdue face au Borussia Dortmund (2-3). Mais l’international français s’était déjà signalé le 15 septembre dernier. Ce dernier qui n’avait pas participé à la rencontre face au Bayer Leverkusen (3-1), avait quitté prématurément l’Allianz Arena, attestant qu’il bénéficiait de l’accord du Bayern Munich pour rentrer chez lui avant le coup de sifflet final.

Mais selon les informations de Sport Buzzer, il faut croire que cette version s’avérerait légèrement différente... Ainsi, un photographe aurait aperçu le joueur bavarois dans un taxi et l’aurait pris en photo. Visiblement excédé, Ribéry serait sorti du véhicule et lui aurait saisi le poignet en l’incitant fortement à supprimer ses clichés. Sous la pression de l’ailier gauche français, le photographe aurait effacé les photos. Une nouvelle affaire qui plonge une nouvelle fois Franck Ribéry dans la tourmente...