Benfica commence à s’inquiéter pour Rúben Dias. Le défenseur central, essentiel au club lisboète cette saison (55 matches disputés), a une clause libératoire fixée à 66 M€, un montant que les dirigeants de Benfica jugent trop petit. Comme l’indique A Bola, le club portugais s’alarme du fait que Matthijs de Ligt (Ajax) risque de coûter 70 M€ à l’équipe qui voudra l’acquérir, et que les recruteurs européens préféreront alors se pencher sur Dias, qui coûte moins cher.

Pour le moment, Rúben Dias a un contrat qui expire en 2023 à Benfica, mais les dirigeants des Aigles veulent lui faire renouveler son bail, en fixant une nouvelle clause libératoire et avec une revalorisation salariale à la clé, pour convaincre le Portugais de 22 ans de rester au club.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10