Silvio Berlusconi a beau ne plus être le président de l’AC Milan, mais ce n’est pas pour autant qu’il ne commente plus l’actualité de son club de cœur. Relégué à treize longueur du leader napolitain, le club milanais a beaucoup de mal à retrouver son lustre d’antan.

Dans des propos relayés par la Gazetta dello Sport, l’homme d’affaire italien est loin de s’enthousiasmer devant le nouveau visage de l’AC Milan. « Je ne regarde plus les matches de l’AC Milan, parce que la manière dont l’équipe joue ne correspond pas aux principes footballistiques qui m’ont conduit à devenir le président du club le plus couronné de l’histoire. »