En déplacement sur la pelouse du Hertha Berlin, le Borussia Dortmund disputait un match crucial en vue de la course au titre. A égalité avec le Bayern Munich au classement, le club de la Rühr pouvait reprendre provisoirement les commandes de la Bundesliga. Pourtant tout commençait mal pour les Marsupiaux avec une lourde frappe de Maximilian Mittelstadt mal repoussée par Roman Bürki. Salomon Kalou surgissait et ne se faisait pas prier pour ouvrir le score (1-0, 4e). Surpris, le Borussia Dortmund parvenait à réagir rapidement. Thomas Delaney se présentait plein axe et déclenchait une frappe. Contrée par Karim Rekik, sa tentative prenait à défaut Rune Jarstein (1-1, 14e).

Le Hertha Berlin ne flanchait pas pour autant et avait suffisamment de ressource pour reprendre l’avantage. Julian Weigl touchait le ballon de la main dans sa surface et Salomon Kalou transformait le penalty (2-1, 35e). Encore une fois, le Borussia Dortmund faisait preuve de volonté pour revenir au score. Sur corner en tout début de deuxième période, Jadon Sancho propulsait un ballon sur le crâne de Dan-Axel Zagadou qui égalisait (2-2, 47e). En fin de rencontre, Jordan Torunarigha était exclu pour un deuxième carton jaune (85e) et Dortmund poussait pour s’imposer. Finalement, Marco Reus donnait la victoire aux siens sur une passe de Jadon Sancho (3-2, 90e +3). L’expulsion de Vedad Ibisevic pour avoir balancé un ballon dans le visage de Roman Bürki sera anecdotique (90e +6). Avec cette victoire 3-2, le Borussia Dortmund reprend la tête du championnat et compte trois points d’avance sur le Bayern Munich qui joue demain face à Mayence.