Les Girondins de Bordeaux devaient en savoir plus sur leur avenir en début de soirée après l’audition de GACP, le repreneur américain, et de M6, actuel propriétaire, devant les élus du conseil de la métropole. Alain Juppé maire de Bordeaux, Joseph DaGrosa président du fonds d’investissement GACP, et Nicolas de Tavernost président du directoire de M6 ont tenu une conférence de presse pour dévoiler le contenu de cette audition. « La délibération sera soumise demain à la Métropole, les engagements seront tenus dans les mêmes termes que ceux tenus par M6, sur le loyer du Matmut-Atlantique, sur l’entretien de la pelouse notamment. Nous avons eu les indications rassurantes sur GACP société qui dispose de 60 millions de dollars et qui n’ont pas de passif. En cas de difficultés, GACP a confirmé que les premières dettes payées seront celles payées à la métropole.

Des réponses précises ont été apportées sur les précisions réclamées par la DNCG. Tous ces éléments font que nous pouvons accepter cette lettre d’intention du repreneur. GACP veut porter ce club a un haut niveau sportif, monsieur DaGrosa a une véritable empathie pour le club, il s’est engagé pour réussir. La gouvernance, j’ai obtenu un engagement précis pour nommer à la tête du club un professionnel, une personnalité française. Les conditions sont réunies à présent pour que cette opération puisse se dérouler. Si nous bloquons l’opération qu’est ce qui se passe ? Moralement nous n’avons pas le droit de conduire ce club sur le déclin, si nous nous opposons à cette vente nous mettrons le club en péril et nous ne pouvons nous le permettre, » a ainsi expliqué le maire de Bordeaux. Ultime étape demain désormais pour entériner officiellement la vente des Girondins : le vote à mains levées de la Métropole.