Sur les réseaux sociaux, tout peut basculer en quinze secondes avec une vidéo. Et Malcom n’a pas tardé à en payer les conséquences avec ses partenaires brésiliens Cafu et Otavio. Les trois protagonistes qui apparaissaient tout sourire sur cette vidéo après la défaite de Bordeaux face à Caen (0-2), ont été convoqués par la direction girondine à un entretien disciplinaire. Conscient du gigantesque tollé suscité par ce bref passage sur les réseaux sociaux, Malcom a présenté ses excuses via Instagram mercredi soir, « à toutes celles et tous ceux qui se sont sentis insultés ou offensés ».

En précisant que les trois acolytes souhaitaient juste donner des nouvelles à leurs proches et le temps hivernal à Bordeaux. « C’est la raison pour laquelle nous sourions, a-t-il assuré. Quand nous avons compris l’effet provoqué, nous l’avons immédiatement retirée. Nous n’avons pas l’intention de manquer de respect au club et à nos supporters, mais simplement d’envoyer un message à nos familles et amis au Brésil, » a tenté de justifier le génie brésilien.