Une réunion de crise s’est tenue samedi après-midi au Haillan, au lendemain de la déroute bordelaise à domicile contre Strasbourg (0-3) explique L’Equipe. Elle impliquait le président Stéphane Martin, l’entraîneur Jocelyn Gourvennec, le directeur technique Ulrich Ramé et les deux cadres du vestiaire Jaroslav Plasil et Jérémy Toulalan. De l’autre côté de la table, les représentants des Ultramarines, venus demander des comptes.

La direction bordelaise a campé sur ses positions, justifiant tout : le recrutement de De Préville, le repositionnement de Toulalan en défense centrale, les performances de Costil. Une réunion qui n’a pas calmé les tensions existantes entre les deux parties. Pour la première fois de la saison contre le Racing, les fans ont crié à la démission du coach.