Prêté à Tours l’été dernier, Alexy Bosetti (22 ans) pensait avoir plus de temps de jeu qu’à Nice. Seulement, six mois plus tard, l’attaquant, qui n’entre plus dans les plans de Marco Simone au TFC, déchante. Dans un entretien accordé à Nice-Matin, il a évoqué sans se cacher sa délicate situation.

« Cela ne s’est pas passé comme je le souhaitais. S’il y a un fautif, c’est moi. J’ai eu du mal à m’adapter. Je savais que la Ligue 2 était un championnat compliqué, mais, peut-être, pas à ce point », a-t-il lancé avant de poursuivre. « L’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs. J’ai tenté l’aventure et compris certaines choses. Cette période m’a permis de me poser les bonnes questions. Je n’ai pas envie de gâcher encore six mois », a-t-il lâché, laissant la porte ouverte à un départ en janvier. « Pour l’heure, je suis à Tours, mais tout est ouvert. Je bosse dur à l’entraînement pour rester dans le coup ».