Suite au scandale d’arbitrage ayant émaillé la rencontre entre Brest et le Stade Rennais (0-0), le patron des arbitres français, le directeur technique de l’arbitrage (DTA), Pascal Garibian, est revenu pour l’AFP sur cette histoire. Il avoue qu’un gros « dysfonctionnement » avait eu lieu.

« Au final, la bonne décision a été prise et en aucun cas Clément Turpin, qui est un arbitre international reconnu pour son expérience, n’a eu recours à l’assistance vidéo sous la pression de quiconque. (…) Il y a eu un vrai dysfonctionnement dans le process de l’assistance vidéo. (…) On va tirer les leçons de cet épisode qui ne doit pas se reproduire », a-t-il déclaré dans des propos relayés par RMC Sport.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10