La brouille entre Neymar et Edinson Cavani lors de Paris SG-Olympique Lyonnais (2-0, 6e journée de Ligue 1) continue à faire couler beaucoup d’encre. Au Brésil, on commente aussi cet incident. Et, sur le plateau de SporTV, Muricy Ramalho, un des anciens entraîneurs de la star brésilienne à Santos, a un coupable tout trouvé : Unai Emery.

« Cette équipe et cet entraîneur sont très désorganisés. Ce qui est arrivé est de la faute du coach. Dans ce programme, je défends toujours les entraîneurs, mais là, c’est lui le coupable. C’est le désordre. Tout doit être défini avant le début de la saison. Cela ne doit pas arriver. Les corners, les coups francs, tout doit être défini. Ce désordre est dû à l’entraîneur. Je ne suis pas contre les entraîneurs européens, mais cela n’arrive jamais ici. C’est une banane. Il n’a pas du tout la poigne. Il n’a pas décidé qui allait tirer les coups francs et les penalties. C’est à cause de l’entraîneur qu’il y a cette désorganisation. Il doit retourner à Séville. Il n’est pas assez bon pour Paris », a-t-il lancé. Un avis tranché.