Auteur de 10 passes décisives en Jupiler League la saison passée avec Saint-Trond, Stef Peeters (25 ans) arrivait à Caen cet été précédé d’une belle réputation. Seulement, le milieu offensif peine à trouver sa place du côté de D’Ornano (7 entrées en jeu seulement en L1). Interrogé par le magazine belge Sport/Foot Magazine, le natif de Bree, qui s’est engagé jusqu’en juin 2020, a cependant expliqué qu’il n’entendait pas plier bagage en janvier.

« Je ne suis pas du genre à dire après six mois que je veux m’en aller. Les gens croient peut-être que je regrette d’avoir choisi Caen mais ce n’est pas le cas. La Ligue 1 est d’un autre niveau que le championnat de Belgique, en matière de stades, d’intérêt médiatique, d’encadrement et de consistance. C’est un enrichissement pour moi. Je sais aussi d’où je viens. Il y a deux ans, j’étais encore en D2 néerlandaise, au MVV. Je m’accorde encore du temps. Tant que l’équipe tourne, je dois attendre patiemment ma chance », a-t-il lâché.