La nouvelle est tombée ce jeudi 7 février : le corps repêché dans l’épave du Piper Malibu est bien celui d’Emiliano Sala, alors que ce dernier était porté disparu depuis le 21 janvier dernier. La question du rapatriement du corps de Sala s’est alors posée, sachant que sa famille souhaite que ce dernier soit enterré dans son pays natal, l’Argentine. Et le président de Cardiff City, Vincent Tan, a proposé de prendre en charge les frais de rapatriement, alors même que l’attaquant n’a jamais évolué chez les Bluebirds, comme le rapporte Talksport. « Je souhaite exprimer mes plus sincères condoléances à la famille d’Emiliano Sala pour son décès, a confié le dirigeant du club gallois. Que l’âme d’Emiliano repose en paix. Je suis personnellement très attristé de cet incident. Ce brave jeune homme aurait été très heureux et aurait été couronné de succès à Cardiff City, où il se serait créé une nouvelle maison et de nombreux amis. »

« La ville de Cardiff continuera de collaborer avec l’AAIB (Air Accidents Investigation Branch) et les enquêteurs pour comprendre le déroulement de l’accident et assister la famille d’Emiliano, a continué l’homme d’affaires malaisien. Nous avons proposé de prendre en charge le retour d’Emiliano pour qu’il repose avec sa famille en Argentine. Même s’il sera là-bas, son âme sera toujours dans nos cœurs. Nous ressentons un vide énorme, mais la plus grande perte est supportée par la famille d’Emiliano. »