Entré en lieu et place de David Ospina à la 85e minute du match face au Japon, le Colombien Faryd Mondragon est devenu le joueur le plus âgé à prendre part à une rencontre en Coupe du Monde, à 43 ans et 3 jours.

Le gardien de but dépasse ainsi le record de l’ex-attaquant camerounais, Roger Milla, qui avait joué contre la Russie au Mondial 1994 à l’âge de 42 ans et 39 jours. Un record qui n’est pas près de tomber avant plusieurs années.