Des débuts tonitruants. Avec quatre buts en deux matchs, Cristiano Ronaldo occupe le trône du classement des meilleurs buteurs de la Coupe du Monde 2018. Malgré ses 33 printemps, le quintuple ballon d’or affiche un niveau impressionnant et se montre chirurgical dans le dernier geste. Malgré cela, Cesc Fabregas - qui n’a pas été sélectionné avec la Roja - estime que ses buts marqués avec le Portugal n’ont pas été le fruit de grandes actions collectives.

« Ces derniers jours, Cristiano Ronaldo a eu un rôle très différent pour le Portugal, il restait principalement devant et on ne le voyait pas courir sur le terrain. C’est l’un des grands noms en Russie qui a fait de grands débuts en termes de buts. Oui, il joue bien mais si tu regardes vraiment ce qu’il a fait, il a marqué un penalty, un coup franc, un but venant d’un corner et un autre sur un tir que De Gea aurait dû arrêter », a déclaré le milieu espagnol lors d’une chronique pour la BBC. On ne peut pas dire que lui et le Portugal aient montré de grandes combinaisons ou pratiquer un football en tiki-taka pour marquer de superbes buts. Il faut lui donner du crédit mais ses buts sont venus de coups francs, de penaltys ou d’erreurs ». A bon entendeur.