Déjà éliminée de la Coupe du monde après deux rencontres, l’Égypte a déçu pour son premier mondial depuis 1990. Annoncés comme des candidats sérieux pour la qualification en huitièmes de finale, les Pharaons n’ont pas réussi à soutenir la comparaison avec la Russie et l’Uruguay. Pour autant, ces derniers vont pouvoir sauver l’honneur contre l’Arabie Saoudite.

Sur les réseaux sociaux, la star de la sélection Mohamed Salah a expliqué qu’il n’y avait aucun problème au sein du groupe et que l’unité primera : « Tout le monde en Égypte est ensemble et il n’y a absolument aucun désaccord entre nous. Nous nous respectons les uns les autres et cette relation est la meilleure. »