Absent en Russie en raison d’une blessure au tendon d’Achille, Laurent Koscielny avait envoyé une lettre à ses coéquipiers en sélection avant leur départ pour le mondial. Ce jeudi, dans L’Equipe, le défenseur d’Arsenal justifie ce geste : « Je fais partie de l’équipe de France depuis 2011 et ça me tenait à cœur de leur écrire, de leur faire savoir que j’étais avec eux. »

« J’avais besoin de leur dire qu’il était important qu’ils fassent une bonne compétition, quelque chose de grand. Je me suis blessé deux semaines avant l’annonce de la liste. La blessure, avant qu’elle arrive, on n’y pense pas. On se dit qu’on va participer à une Coupe du monde et on est heureux à cette idée. Alors je voulais leur dire qu’ils en profitent, qu’ils vivent bien ensemble et, visiblement, ils y arrivent bien. »