En s’imposant face au Congo à domicile (2-1), grâce à un penalty de Mohamed Salah dans les tréfonds du temps additionnel (2-1, 90e+5), l’Égypte est devenue la quinzième nation à valider son ticket pour la Russie et participera donc à sa troisième Coupe du monde de son histoire (après 1934 et 1990). Salah, lui encore, avait ouvert le score (1-0, 62e), mais Arnold Bouka Moutou avait refroidi tout un peuple en fin de match (1-1, 88e) avant la délivrance sur ce penalty qui restera mythique.

Le pays des pharaons a finalement nettement dominé le groupe E de la zone Afrique des qualifications. Avec douze points en cinq rencontres, les hommes d’Héctor Cúper se sont qualifiés avant même la dernière journée du groupe ! Le bonheur de l’Égypte fait le malheur de l’Ouganda, le Congo et surtout du Ghana... qui ne disputera pas un quatrième Mondial de suite.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10