Une fin de match irrespirable, un dénouement cruel pour les Suédois, une scène de joie pour les Allemands. Le maître coup-franc de Toni Kroos dans les ultimes secondes a provoqué l’hystérie des supporters de la Mannschaft. Des incidents ont même éclaté à la suite de ce but. Quelques bousculades, rien de très grave, mais un manque de respect qui n’a pas plu au sélectionneur suédois Janne Andersson.

Conscient d’avoir été submergé par l’émotion, la Nationalmannschaft a tenu à présenter ses excuses à leur adversaire, par le biais de leur compte Twitter. « C’était un match plein d’émotion. A la fin, l’une ou l’autre des réactions ou des gestes de notre staff envers le banc suédois étaient trop émotionnels. Ce n’est pas notre façon de faire. Ursäkta ! (pardon en Suédois, nldr) »