La Coupe du Monde, ce moment si particulier qui déchaîne les passions. L’Angleterre, ce pays où chaque événement est l’occasion d’une déferlante de paris les plus fous. Sur Twitter, une supportrice anglaise s’est risquée, hier, veille de match de la sélection aux trois lions, à un pari osé.

L’internaute, fan de Manchester City, annonçait que si aujourd’hui, face au Panama, le défenseur des Citizens John Stones inscrivait un but elle se ferait tatouer en son honneur. Auteur d’un doublé face au Panama, John Stones a involontairement condamné cette supportrice à passer sur la table du tatoueur. Dans son malheur, elle a trouvé un contributeur pour financer l’oeuvre. Le défense de City, Kyle Walker, également coéquipier de Stones en sélection, s’est gentiment proposé.