Présent en Russie pour la Coupe du Monde 2018, Clément Turpin a dirigé deux rencontres : Uruguay-Arabie Saoudite (1-0) ainsi que Suisse-Costa Rica (2-2). Et lors de ce premier match, l’arbitre français a semble-t-il eu un petit souci avec l’attaquant du FC Barcelone Luis Suarez. Une anecdote qu’il a raconté lors d’une interview accordé à la chaîne de la Fédération Française de Football. « Je me souviens qu’on finit la première mi-temps avec un petit désaccord entre Suarez et moi suite à une possible faute ou non, et je sens qu’on conclut la première mi-temps avec un sentiment, une relation qui n’est pas forcément au top de la confiance entre lui et moi. Et je me dis à ce moment-là qu’il faut qu’on arrive à recréer ce lien qu’est tellement important quand on arbitre », a d’abord expliqué Clément Turpin.

L’arbitre de 36 ans a ensuite dévoilé comment il avait fait pour arranger la situation : « j’ai souvenir de me dire : "tiens, au retour de la deuxième mi-temps, je vais échanger quelques mots avec Cavani, avec lequel on a plus l’habitude de collaborer à travers le Paris Saint-Germain, et essayer de remettre un petit peu les choses en place et qu’il joue, quelque part, l’intermédiaire avec Luis Suarez." Et ça s’est parfaitement passé, de manière très naturel, très instinctif, on s’est recroisés au moment où on rentrait pour la deuxième mi-temps. On a échangé quelques mots, il a échangé quelques mots avec Suarez et puis le hasard a fait qu’immédiatement après, il y a une action où Luis Suarez et moi, on s’est retrouvés ensemble. Et par un regard, on a compris que tout allait bien, aucun problème. » Tout est bien qui finit bien.