Le Paris Saint-Germain a décidé de faire appel de la décision communiquée par la commission de discipline jeudi soir. L’instance avait en effet infligé un match à huis clos partiel avec sursis au club parisien. Ce vendredi, le club de la capitale a publié un communiqué officiel confirmant sa volonté de contester cette décision. « Le Paris Saint-Germain conteste avec la plus grande vigueur la décision de la Commission de Discipline de la LFP de fermer la tribune Auteuil pour un match suite à l’utilisation par quelques supporters présents dans cette tribune d’engins pyrotechniques durant le match PSG-Nice le 27 octobre dernier.

Cette décision, prise à l’encontre de l’esprit de mesure qui devrait toujours prévaloir, sanctionne sans discernement plus de 6000 supporters parisiens pour les agissements d’une poignée de fauteurs de trouble. A la suite de cette décision indépendante de la volonté du Club, nous avons le regret d’informer les spectateurs et abonnés de la Tribune Auteuil qu’ils ne pourront se rendre au prochain match opposant le Paris Saint-Germain à l’équipe de Troyes. Le Club reviendra vers eux à ce sujet dans les jours qui viennent, » a notamment indiqué le communiqué.