Dimanche soir, la Fiorentina et le monde du foot a pleuré la mort du capitaine de la Viola, Davide Astori. Une disparition qui a bouleversé tous les acteurs liés de près ou de loin au monde du ballon rond, tant l’international italien (14 sélections, 1 but) semble avoir laissé une trace indélébile partout où il est passé (AC Milan, Cagliari, AS Roma, AC Fiorentina...). A la suite de son décès, le président du Comité olympique italien (Coni) - qui gère la Serie A - Giovanni Malago a créé une grande confusion en annonçant que le club florentin avait décidé de prolonger le contrat de son capitaine Davide Astori et de verser ses salaires à sa famille.

Problème, le club n’a pas confirmé cette information et s’est contenté d’un bref communiqué posté sur son site officiel : « La Fiorentina, encore sous le choc de ce moment dramatique, demande le silence et le respect, de la part de tous ». Interrogée par l’AFP, une source proche de Malago a confié qu’il avait « dit quelque chose d’inexact en parlant de prolongation de contrat », mais selon cette source, la Fiorentina devrait bien « verser de l’argent, l’équivalent de ce qu’Astori aurait touché en salaires, à la famille du joueur ».