Ce vendredi matin, la Ligue de Football Professionnel décidait lors d’un conseil d’administration extraordinaire de suspendre la Ligue 1 et la Ligue 2 jusqu’à nouvel ordre. Une décision inédite prise suite à l’épidémie du coronavirus qui sévit en France et en Europe notamment. Présent en conférence de presse, le président de l’OGC Nice Jean-Pierre Rivère, a révélé les pistes explorées par la LFP si le championnat ne pouvait finalement pas reprendre.

« On a évoqué les sujets de cet ordre ce matin mais personne n’a la réponse à cette question et à bien d’autres. On a des dates, comme par exemple le 30 juin, car des joueurs sont en fin de contrat. Tout ça, ce sont des problématiques qu’on résoudra au fur et à mesure. On s’adaptera. Est-ce que l’épidémie aura disparu dans deux semaines, 1 mois, 4 mois ? Personne n’a la réponse. Si je vous affirmais quelque chose, je serais nécessairement dans le faux, » a ainsi confié Rivère. Ce dernier a confirmé qu’il serait compliqué d’achever la saison au-delà du 30 juin prochain. Les prochains jours s’annoncent déterminants pour l’avenir des compétitions.