Finaliste malheureux de la Ligue des Champions avec Liverpool et de la Coupe du monde avec la Croatie, Dejan Lovren a enchaîné les désillusions en cette fin de saison. Le défenseur est rentré malgré lui dans le cercle très fermé des joueurs qui ont perdu les deux principales compétitions lors d’un même exercice en ayant disputé la finale.

Il rejoint les joueurs allemands du Bayer Leverkusen qui avaient tout perdu en 2002 (2e de Bundesliga, finaliste de la Coupe d’Allemagne et finaliste de la Ligue des Champions). Soit Oliver Neuville, Carsten Ramelow et Bernd Schneider. Une situation également vécue par Thierry Henry en 2006 avec la France et Arsenal tandis que Mark Van Bommel et Arjen Robben avaient fait de même en 2010.