De nombreux joueurs rêveraient d’avoir un CV tel que le sien (OM, PSG, Inter Milan, Tottenham). Pourtant, la fin de carrière de Stéphane Dalmat a été plus chaotique de Toulouse à Santander en passant par Bordeaux, Sochaux, Rennes et Nîmes. Après avoir raccroché les crampons il y a 6 ans de cela, le joueur formé à Châteauroux et aujourd’hui âgé de 39 ans était l’invité du Vestiaire sur RMC. L’occasion pour lui de revenir sur la gestion très compliquée de l’après-carrière. Peu présent dans les médias, l’ancien Marseillais et Parisien a confié qu’il avait fait une grave dépression. « J’ai fait une dépression après ma carrière. Des problèmes personnels. Et puis le fait de tout couper... Ça fait six ans que j’ai arrêté ma carrière. Je n’ai rien fait, je profite. Pour le moment, je ne m’ennuie pas. Je voyage. A un moment, il va falloir trouver quelque chose, une occupation au quotidien, un projet. Depuis deux ans, j’en suis sorti (de la dépression). »

Avant d’expliquer qu’il avait frôlé la mort dans un accident de scooter. « Je sors d’un grave accident. J’ai eu un accident de scooter, il y a un an et demi, à Bordeaux. J’ai pris un poteau. J’ai passé six jours dans le coma. J’ai été pendant six mois en fauteuil roulant. Il n’y a que ma famille qui était au courant. Là, je n’ai plus rien (comme séquelle, ndlr). J’avais une fracture du bassin. J’ai gardé un fixateur pendant trois mois. J’ai eu à peu près une trentaine d’opérations. La dernière, c’était le 24 octobre. Depuis, ça y est, je peux recommencer à vivre comme avant. » Bien dans sa tête, il a également assuré qu’il se sentait de nouveau prêt à replonger dans le monde du foot, six ans après l’avoir quitté.