25 supporters étrangers avaient déjà été reconduits aux frontières du pays, il y en aura désormais 11 de plus. Ce lundi, le parquet de Nice a pris la décision d’expulser ces ultras espagnols dont certains sont tatoués de symboles néo-nazis.

Ils seront convoqués devant le tribunal correctionnel de Nice à l’automne prochain pour « vols avec violence et en réunion ». Quatre d’entre-eux auraient même frappé un gérant de supérette qui avait refusé de leur vendre de l’alcool.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10