L’été dernier, le dossier Marco Verratti a agité tout le mercato. L’international italien a dû se résoudre à rester à Paris et à se séparer de son agent historique Donato Di Campli. Ce dernier conserve d’ailleurs une certaine aigreur.

« C’est la pire expérience de ma vie. Dans notre monde il n’y a pas de reconnaissance. Je me suis senti terriblement mal. Pour moi, Verratti n’existe plus. Je me suis battu contre un club et contre un État, tout ça pour être emporté comme un simple grain de sable », a déclaré l’ex-agent de l’international italien dans Tuttosport.