Les problèmes entre l’équipe de France et les formations du Maghreb se poursuivent au Stade de France. Après l’envahissement du terrain par le public algérien en 2001 et les sifflets marocains envers La Marseillaise l’année passée, les supporters tunisiens se sont distingués d’une façon similaire en conspuant l’hymne national français hier soir.

Indignés par ce manque de respect envers les valeurs tricolores, les politiques du pays sont montés au créneau. Après le Premier Ministre François Fillon, c’est le Secrétaire d’Etat aux Sports Bernard Laporte qui s’est exprimé aux micros de RMC. Il n’y a qu’une solution. « Il faut délocaliser ce type de match, qui sentent un peu trop la poudre. Il serait même mieux d’évoluer en Province, là où le public a véritablement faim de victoires ».

Avec une rencontre prévue face à l’Argentine à Marseille en en février prochain, les Bleus tendent à suivre l’opinion de Bernard Laporte et pourraient à l’avenir répéter ce genre de sorties plus souvent qu’à l’accoutumée.