Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps a souhaité démarrer sa conférence de presse de veille d’Allemagne-France (amical, Cologne) avec un message plein de solidarité et d’émotion, deux ans après les attentats ayant frappé Paris et Saint-Denis de plein fouet.

« Avant de répondre à vos questions, permettez moi d’avoir une forte pensée pour les personnes touchées de près ou de loin par les attentats il y a deux ans, je n’oublierai jamais ces moment-là, de tristesse, de larme. Je n’oublierai pas non plus cette formidable chaîne de solidarité. Au nom du groupe France, le staff et les joueurs, je tenais à témoigner aux victimes et leur famille toute notre compassion et notre soutien », a-t-il lancé. Les Bleus ont d’ailleurs observé une minute de silence avant leur entraînement du jour.