Ce dimanche soir, Canal + diffusait un documentaire intitulé Sélectionneurs dans lequel Raymond Domenech est revenu sur le conflit qui l’a opposé à Nicolas Anelka. Lors d’un triste France-Mexique à la Coupe du Monde 2010, il avait sorti l’attaquant à la pause après une brouille entrer les deux dans le vestiaire. Le lendemain, L’Equipe sortait sa fameuse une « Va te faire enculé, sale fils de pute », qui avait fait beaucoup parler.

« À la mi-temps, moi, je lui dis : "Nico, ce que je veux, c’est que tu ailles dans la profondeur. On est dix sur le banc, on a tous vu que tu n’y allais pas." - "Oui, mais c’est toujours moi." - "Oui, c’est toi. C’est bien toi qui joues, là." Et là, il a ses chaussures à la main, il se tourne, jette ses chaussures et il dit : "t’as qu’à la faire, ton équipe de merde." Je lui ai dit : "tu as raison, je vais la faire, tu sors." Et je dis à Gignac : "va t’échauffer". Le truc qui m’avait vexé, c’est le moment où il m’a tutoyé. Pour moi, c’est tout à coup un manque de respect de la fonction. Je suis sélectionneur, il est joueur. Et quelqu’un qui jusqu’à présent m’avait vouvoyé, tout à coup, devant les copains, me tutoie… C’est fini. Il a cassé le lien, le rapport qu’il y avait entre le sélectionneur et le joueur. Donc c’était fini, il n’y avait pas de débat. »

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10