C’est encore une interrogation au sein de l’équipe de France. Certes indispensable, Antoine Griezmann n’est pas pleinement entré dans son Mondial. Surtout, il semble ressentir des difficultés physiquement. Que ce soit sur le plan de la vitesse ou de l’intensité, on le sent moins affûté que certains de ses partenaires. En conférence de presse, Olivier Giroud a validé la théorie d’un coup de moins bien sur l’aspect physique de son partenaire offensif.