La place de Florian Thauvin au sein des 23 mondialistes n’est pas forcément de tout confort. Avec un temps de jeu inférieur à 15 minutes accordé par Didier Deschamps lors des trois matches de préparation, le milieu offensif de l’Olympique de Marseille a été l’un des joueurs de champ ayant été le moins utilisé par le sélectionneur durant la période pré Coupe du Monde. Cet après-midi, à l’occasion d’un match amical face aux U19 du Spartak Moscou, Thauvin avait toutefois l’occasion de se montrer un peu devant les yeux du sélectionneur.

Promis à un temps de jeu proche du néant, sauf en cas de pépins à répétition en attaque, l’ancien Bastiais a vécu une séance pas spécialement avantageuse. Positionné au coup d’envoi sur le flanc droit dans un 4-2-3-1, Thauvin a trop souvent cherché à se compliquer la vie avec une conservation de balle à outrance. Une tendance qui n’a d’ailleurs pas échappé à Steven N’Zonzi qui, après une nouvelle balle perdue par le Marseillais, n’a pas hésité à l’inviter à lâcher le cuir plus rapidement. Ce dont l’intéressé a pris note. Mais il a sans doute perdu là une bonne occasion de se montrer à son avantage.