L’affaire avait secoué l’Espagne juste avant l’Euro. Iker Muniain et David De Gea - présent avec la Roja en territoire français - avaient été accusés de délits liés à la prostitution de mineures, entre autres. Si les joueurs n’avaient jamais été inquiétés par la police, des témoignages avaient fuité dans la presse espagnole.

On apprend aujourd’hui que les deux hommes ont été innocentés par la justice et la police. Marca et d’autres médias ibériques évoquent des témoignages non crédibles et contradictoires en plus d’un manque de preuves suffisantes pour impliquer les deux joueurs dans l’affaire.