S’il n’a évolué que six mois à l’Olympique de Marseille (de juillet à décembre 2000), le Stade Vélodrome se souvient du crâne chauve et des yeux globuleux de Klas Ingesson. Milieu de terrain défensif rugueux (1m90 ; 90 kg), l’ancien international suédois (58 sélections, 13 buts) s’est également fait connaître en Italie, à Bari et à Bologne.

Aujourd’hui à la retraite, le natif d’Odeshog reste dans le milieu du football. Le quotidien sportif suédois Expressen révèle en effet qu’il va devenir entraîneur des moins de 21 ans d’Elfsborg (4e du dernier championnat). Le début d’une longue carrière sur le banc de touche ? Peut-être... Une chose est sûre, avec sa grande carcasse, il saura se faire respecter par ses joueurs !